Azzura


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Sunaï

Calim Al'Azran
◈ Missives : 2340

◈ Âge du Personnage : 82 ans
◈ Alignement : Loyal Bon
◈ Race : Valduris
◈ Ethnie : Sharda du Nord
◈ Origine : Al'Akhab - Siltamyr
◈ Magie : Aucune
◈ Fiche personnage : Calim
◈ Crédit Avatar : Old man with a cane By Igor Babailov

Conteur
Calim Al'Azran

◈ Lun 29 Déc 2014 - 12:46


Sunaï



Isheï Liéssim - Libre

◈ Prénom : Isheï
   ◈ Nom : Liéssim (modifiable)
   ◈ Sexe : Féminin, même si apparence asexuée aux yeux de la plupart des races.
   ◈ Âge : Libre.
   ◈ Date de naissance : Libre.
   ◈ Race : Ordhaleron.
   ◈ Ethnie : Mensiq.
   ◈ Origine : Sunaï.
   ◈ Alignement : Loyal neutre.
   ◈ Métier : Ambassadrice/"cadeau" itinérante auprès des différentes royautés non-ordhaleron, afin d'améliorer la réputation des habitants de Sunaï, aspirant à la paix.
   

   

   
Magie

   

   Aucune.
   


   
Physique

   

Crédit : Demon de chasestone sur DA

   Corps longiligne, aux proportions inhumaines, possédant notamment une "poche" dorsale servant de réserve d'hémoglobine(à titre de consommation personnelle), à laquelle est relié le tube lui jaillissant du front. Qui est une aiguille taille XXXX[...]XL. Six yeux, et une petite bouche ne servant qu'à la respiration et à l'élocution, en aucun cas à manger.
   


   
Caractère

   

   Libre.
   


   
Histoire

   

   Les Mensiq_ Il s'agit là d'une ethnie particulièrement précieuse aux yeux des ordhalerons (et de tous les non-ordhalerons ayant compris leur utilité, et passant outre leur répulsion) en raison de ses capacités curatives, conséquences inattendue de ses goûts alimentaires.
Comme tant d'autres, cette ethnie connut son lot de "chasse", ses membres ne brillant pas par leur résistance physique & leur combativité. Cependant, au sein d'un royaume, elle trouva sa place en fournissant des guérisseurs "miraculeux". En effet, consommer le sang de moult créatures au fil des générations a conféré aux Mensiq un système immunitaire prodigieux. Et il leur est possible d'en faire bénéficier autrui, injectant leur sang sain et vigoureux tout en filtrant celui des malades (aucun problème de compatibilité, sans parler du fait que la "piqûre" est indolore et a un effet calmant). Cela les rend vulnérable au possible, puisant dans leur réserve tout ce temps tout en étant bloqué, lié à l'individu, de préférence jusqu'à ce que le corps de ce dernier soit suffisamment purgé de toute maladie (c'est le but de la manœuvre, s'il ne s'agit pas de se sustenter).
Remarque. Puisque leur intégration repose essentiellement sur cette capacité naturelle, cette ethnie favorise depuis longtemps les reproductions consanguines.

Isheï_ Née à Sunaï.
_ A l'initiative Elryn Raggef, un/e Mensiq adulte est exceptionnellement envoyé auprès d'un seigneur non-ordhaleron (malade, ou l'un de ses proches) afin de lui faire profiter de ses capacités, et s'attirer ainsi ses faveurs. Il s'agit d'Isheï.
_ Résultat concluant, possibilités de signer des contrats commerciaux... Début de carrière d'"ambassadrice" de la Mensiq. Cependant, à sa présence est couplée celle d'un autre ordhaleron ayant pour but de jouer les diplomates.
_ Parcourt les royaumes Valduris (Peut-être Eleär... Voire même Eressåe ?) au gré des "demandes" des puissants, toujours avec son diplomate non loin pour rendre son intervention bénéfique pour la réputation et l'influence de Sunaï.
_ Afin d'éviter d'éveiller futilement l'agressivité des habitants, se déplace en se faisant passer pour une simple vagabonde bossue, paria, à la grande capuche. Elle ne doit pas rester plus que nécessaire à disposition.

Facultatif/proposition. Un PNJ non-ordhaleron, "offert" par un puissant, pour faciliter ses voyages et la protéger si besoin (garde-du-corps, discret au possible).
   


   
Divers

   

Lecture obligatoire du Contexte Historique , du Contexte géopolitique de l'île de Sunaï , de la fiche raciale des Ordhalerons .
   


   



Vernel Ach'rag Kerick - Disponible


◈ Prénom : Vernel
◈ Nom : Ach'rag Kerick
◈ Sexe : Homme
◈ Âge :
176 ans
◈ Date de naissance : 19 Phra, an -85 avant l'ère des rois.
◈ Race : Ordhaleron
◈ Ethnie : Ghergh
◈ Origine : Naissance sur l'île des mirages, vie à Neya.
◈ Alignement : Neutre
◈ Métier : Ex-conseiller de l'empire, Administrateur d'une île carcérale, savant en étude de la magie
◈ Crédit avatar : Sorcerer by Gryphart


Magie


A été éveillé à la magie. Pouvoir au choix.
La recommandation va à l'arcanique : un pouvoir lié à la détection, la compréhension, l'analyse, l'aspiration ou la déformation du pouvoir d'autrui. Éventuellement magie de l'ombre ou psychique, voire même l'utilisation d'une magie astrale pervertie par son idéologie.

Son pouvoir doit être orienté, car c'est sa découverte qui est censée l'avoir guidé dans sa présente vocation d'autodidacte en expertise magique.


Physique


Il est d'une race d'ordhaleron plutôt robuste. Leur peau grisâtre, épaisse, est d'une texture comparable au cuir et bien qu'ils soient de chair et de sang, nombreux sont ceux qui les désignent sous le nom de "gargouilles". Seuls les aslderns les plus imposants rivalisent de stature avec eux.

Ex-guerrier brutal, aujourd'hui diminué par l'âge. De grande taille, ses muscles ont commencé à fondre. Il porte d'amples toges pour se soulager de toute une vie d'armures métalliques .
Il ne possède pas un buste beaucoup plus imposant que celui des autres humanoïdes, mais ses avant-bras et ses mains sont eux plus volumineux que ce à quoi les proportions Valduris ont pu habituer les habitants de Rëa.
Les symboles sur son corps sont un mélange de tatouages et de scarifications artistiques plus profondes, gravées à la surface des plaques les plus épaisses de son cuir. Il s'agit d'une tradition méconnue héritée de son clan qui symbolise la diffusion leur force vitale à travers le corps.

(Les yeux c'est comme voul-voul, ça peut être juste l'aspect normal de ceux de sa race, ou il peut être effectivement aveugle avec l'âge, pour faire plus hardcore, c'ta votre convenance.)


Caractère


Quelque peu épuisé et découragé par la tournure que prenait le monde, il n'a échappé à la dépression profonde que grâce aux souvenirs de toute une vie de gloire et de fierté. Il s'était néanmoins préparé à doucement ressasser jusqu'à la mort, dans l'amertume de son domaine reculé, incapacité par la vieillesse. Et pourtant, venue de nul part, plus imprévisible que tout ce que tout le monde a jamais pu imaginer, plus puissante que tout ce qu'il a jamais pu contempler durant sa très longue carrière militaire : la magie est revenue.
Immédiatement elle l'a effrayé, alimenté, inspiré, fasciné et enfin encouragé à sortir de sa retraite pour saisir une nouvelle opprtunité dont son si long passé de puissance ne pourrait être qu'un ridicule écho.

Curieux et intuitif, il cherche à découvrir tout ce qu'il peut à propos des néo-mages qu'il rencontre, refusant de se fier vraiment à l'empire ou à Azzura, d'avantage par confiance en lui que par paranoïa. Il veut découvrir cette nouvelle discipline par lui même, comme il l'a toujours fait.
Ses méthodes sont parfois très invasives : ses sujets sont soumis à des exercices stressants, des situations de survie et à des études biologiques poussées [via à son pouvoir ou non].

Sa soif de connaissance et sa détermination font froid dans le dos, mais malgré tout -au delà de cette noirceur certaine héritée du combattant vicieux qu'il était- il semble également habillé d'une forme de sincérité et d'une droiture procédurière qui attise la curiosité. Tant et si bien qu'il inspire vraiment le respect plus que la peur, pour qui ne termine pas juste sur son plan de travail.


Histoire


• Issu d'une tribu ordhaleron exilée sur l'île des Mirage, il nait là-bas dans le respect de leurs traditions, avant d'être finalement violemment ré-assimilé par l'empire à son adolescence.
• Il devient un guerrier féroce et volontaire, écumant les champs de bataille sans relâche. De la plus décisive invasion de l'empire sur l'Ordanie, jusqu'à l'extermination des plus pitoyables rebelles de Neya.
• Après des dizaines d'années, son intelligence tactique devient aussi affutée que sa puissance guerrière. Il devient une figure incontestée, repéré par de proches tacticiens de l'empereur Arcila.
• Sans qu'aucun titre définitif ne lui soit offert, il devient pourtant régulièrement le responsable logique et reconnu de plusieurs bataillons de combat, ainsi que le gouverneur occasionnel de plusieurs îles du territoire ordhaleron.
• En l'an 0, il est quelque peu déboussolé par le renversement de l'empire. Jugé fidèle à l'ex-empereur, il est la cible de l'intérêt de nombreuses factions ordhalerons. En bien, autant qu'en mal.
• Il réuni quelques alliés et monte une flotte pour effectuer ses propres expéditions, fuyant ainsi l'émulsion entre l'ancien empire et le nouvel ordre. La rumeur voulait qu'ils soient en train de réunir les lambeaux de l'empire, le reconstruisant pour en faire cadeau à Zeran. La vérité c'est qu'ils choisissaient juste des lieux qui les intriguaient. Vernel parcourt le monde pendant des années, dirigeant de main de maitre ce que l'ont considéra à l'époque comme une nation flottante. Imposant tantôt l'ordre à Yra, tantôt la discorde en Seregon.
• Traité de déserteur par certains, encensé comme un fleuron militaire par d'autre, la nature de sa réputation oscillait, mais sans jamais cesser de croître en force.
• Il est finalement expressément convoqué pour plier le genou devant le trône de Zeran, échappant à la potence grâce à sa notoriété.
• Il continue d'alimenter sa légende par de nombreux raids, en Ordanie principalement.
• L'âge commence finalement à diminuer sa force. Toujours influant il continue d'aiguiller son ancien régiment en tant que tacticien respecté et conseiller perspicace, mais homme d'action il se lasse, et se retire de lui même. D'aucun dirait : avant que le vent ne tourne trop.
• Moins enthousiasmé par Zeran que par Arcila, moins impressionné par les recrues de la Légion Rouge et moins stimulé par les royaumes ennemis : il troque ses derniers privilèges contre un poste d'intendant d'un pénitencier, situé sur une île en complète autarcie, du sud de Neya. Son départ est vastement accompagné par les soupires de soulagement des magistrats, ravis de voir s'éloigner l'ombre imposante de son renom de leurs sièges du consulat.
• Il coule des jours péniblement paisibles, la mansuétude de Zeran épargnant rarement les dissidents assez longtemps pour qu'ils rejoignent une geôle. Vernel se résigne à mourir tristement ici plutôt qu'au milieu de la gloire d'un champ de bataille.

___
Et pourtant le réveil de la magie engendre un tout nouveau monde. Il se découvre un don magique en même temps que certains de ses pensionnaires. Combattant radical et centenaire, il éprouve soudain une passion pour l'érudition. Avant même que l'empereur ne reçoive de ses nouvelles : il avait déjà changé sa prison en laboratoire.
Et puisque le monde ne comptait aucun expert en magie hors d'Azzura, Vernel se ferait force de le devenir à grands coups d'expériences alchimiques et anatomiques. Il nourrissait le manque d'informations sur la magie par des expérimentations constantes -consentantes ou contraintes- avec d'autres mages ayant déjà commencé à adopter une forte affinité pour leur pouvoir naissant. Il a réveillés ses contactes les plus fidèles et renoué avec ses compagnons d'arme les plus sincères pour pouvoir recruter à travers leur empire -ou réquisitionner sur celui d'un autre- tous les sujets d'étude qui pourront servir son ambition.

Nombreuses sont les rumeurs quant au but qu'il cherche à atteindre exactement : aider l'empereur à s'affranchir d'Azzura, un siège à la tête de l'Académie magique de Ghass-Madin, former son propre ordre de mages, ou simplement tromper la mort pour s'offrir une nouvelle vie de triomphes militaires.
Personne ne sait encore de quoi il en retourne exactement, mais beaucoup espèrent le voir périr. De la main de l'un de ses spécimens, trahi par un sbire, ou écrasé de vieillissement.

C'est une toute nouvelle perspective de vie pour lui et il a bien l'intention de s'en servir.


Divers Liens